Ce forum s'adresse particulièrement aux fans du manga de La Quête de Dai ou, sous le nom japonais, Dai no Daiboken
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On ouvre les yeux quand le pire arrive !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fille des Enfers
Admin
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 02/04/2011
Age : 21
Localisation : Quelque part sur Terre

MessageSujet: On ouvre les yeux quand le pire arrive !!    Mer 28 Sep - 22:11

Et bien voilà, je commences encore une autre Fanfic (je finirais les autres quand même) et celle-ci porte uniquement sur le couple : Hyunckel x Maam. Jusque-là, j'hésitais à la mettre étant donné les fans de Pop, mais là, je m'inquiète plus Embarassed

Je poste les 2 premiers chapitres étant donné que le premier est une sorte de prologue.

PS : Je reprends l'histoire après le tome 22, la première rencontre entre la bande et Vearn. A partir de là, c'est complètement différent de façon à provoquer quelque chose entre Hyunckel et Maam !!


Chapitre 1 : Combat sans espoir !

L'empereur Vearn venait d'apparaître devant la troupe de héros. Malgré l'âge que faisait transparaître son corps affaibli et son visage couvert de rides, aucun ne se faisait d'illusions quand à la puissance de l'être le plus fort du monde maléfique. Celui-ci, étrangement calme alors que son palais venait d'être mis à découvert contre sa volonté, fixait les héros d'un regard effrayant. De ce fait, aucun n'osait parler. Le Dieu des Enfers comença alors :

- Félicitations !!

Ce n'était décidément pas ce à quoi s'attendait les héros terrestres. Être félicité ouvertement par leur pire ennemi leur semblait impossible. Pourtant, c'est bien des félicitations que venait de prononcer leur ennemi. Aucune erreur possible. Ils étaient abasourdis. Aussi, Vearn continua :

- J'étais persuadé de votre défaite face à l'équipe de Hadler. Certain que celui-ci vous éliminerait par sa force ! Néanmoins, de votre volonté à combattre est né une nouvelle force. Et je vous en félicite. Ce résultat est un véritable miracle !

Aucun n'osait ouvrir la bouche, mais aucun n'osait détourner le regard. Ils le fixait attendant la suite, anxieux. Car après ces paroles, il était évident qu'il faudrait combattre. Et leur adversaire, cette fois, n'était autre que Vearn, leur ennemi final !!

- Pourtant, continua celui-ci, vous m'envoyer navré. La force du miracle que vous avez fait naître par votre ténacité est maintenant inutile.

Tous retenaient leur souffle.

- Car voyez-vous, Myst-Vearn et Kill-Vearn ici présent sont aussi puissant que l'était Hadler contre qui vous avez eu bien du mal, non plus encore. Vous ne pourrez jamais nous vaincre tous les trois, vos efforts sont maintenant réduis à néant.

Sur cette dernière phrase, Vearn perdu le sourire sadique qui siégeait sur son visage ridé. Sa voix perdit toute trace nonchalante, et se fit entendre de façon plus cruelle. Son regard devînt effrayant. Les disciples de la lumière écarquillèrent les yeux par cette confiance en lui que manifestait le Dieu des Enfers. Pourtant l'un d'eux ne tînt pas à la provocation et réagit sur le champs :

- Arrêtes de nous sous-estimer, hurla Pop en refoulant toute sa peur au plus profond de lui, comme si on allait avoir peur d'un vieillard qui n'a pas osé se montrer depuis le début du conflit !!

- Là, il me semble que c'est toi qui le sous-estime, intervînt Kill-Vearn de son éternelle voix stridente, si tu avais pleinement connaissance de sa puissance, tu devrais plutôt chercher un moyen de t'enfuir. À moins que tu sur-estimes ta propre force ?

- Voyons, Kill-Vearn, le coupa l'empereur du Mal, ne les tourmentes pas plus qu'ils ne le sont déjà.

Vexé par ces paroles, le magicien se tourna vers le reste de l'équipe afin de proposer sa stratégie à ses coéquipiers, encore tremblants et secoués par les paroles prononcés par le Dieu des Enfers. Pop les secoua pour les sortir de leur terreur et s'expliqua :

- Maam, commença-t-il, il faut que tu soignes Dai des blessures qu'il a reçu par Hadler. Il y a de grandes chances pour qu'il soit le seul capable de se mesurer d'égal à égal au Dieu du Mal.

La butôka acquiesça, et invoqua Behoïmi sur le héros. Pop continua en s'adressant à Hyunckel et Crocodin :

- Nous, on va essayer de gagner le temps nécessaire à sa guérison !

Sur ce, l'apprenti magicien se tourna vers Vearn, et invoqua Io pour attirer l'attention sur lui, afin de laisser le temps à Dai de guérir. Mais bien sûr, il était un peu trop optimiste. Kill-Vearn s'interposa, et s'apprêta à frapper le magicien déconcentré par son intervention avec sa faux. Puisque Pop n'était plus en position d'esquiver, Hyunckel intervînt avec '' Le grondement de la Mer'' .

- Vous vous doutez bien que mes deux seconds ne sont pas du genre à observer bien sagement, expliqua le Dieu du Mal en fixant Myst-Vearn et Kill-Vearn du regard.

Ces deux-ci se placèrent en face de l'équipe des disciples de la lumière. Le combat allait réellement débuter à présent. Et les héros étaient clairement désavantagés. Mais leur bonne étoile leur sourit une fois encore !

- La guérison de Dai est terminé, il est en pleine forme maintenant !! fit Maam discrètement à ses amis.

Le concerné rejoigna ses alliés, leur redonnant ainsi espoir. A cette nouvelle, le magicien sourit et repris du poil de la bête. Il exposa alors une nouvelle stratégie à ses amis :

- Bon, si Dai est là, on récupère nos chances. A mon avis, il n'y a que l'épée du héros qui peu tuer l'empereur des Enfers. Alors on te laisse le gros morceau Dai ! Nous, on va s'occuper des deux autres !!

- D'accord, fit Dai suivit de l'acquiescement des autres.

- Je m'occupe de Myst-Vearn, intervînt Hyunckel serrant sa lance dans sa main.

- Moi aussi, continua Maam. Tu n'y arrivera pas seul !

Le guerrier tenta de la dissuader, mais la jeune fille insista et réussit à le convaincre que c'était la meilleure chose à faire.

- Moi, j'ai l'impression que la Mort a une dent contre moi, alors je vais m'occuper de se faucheur à deux balles, fit Pop en fixant Kill-Vearn.

- Je vais te donner un coup de main, fit Crocodin terminant ainsi la discussion.

Vearn semblait attendre patiement que la stratégie de ses adversaires soit mise au point. Il devait souhaiter que ce combat soit divertissant afin de compenser le temps que les disciples de la lumière lui avait fait perdre. Lorsque ceux-ci eurent déterminé leurs aversaires, Pop et Crocodin firent en sorte d'éloigner la Mort du combat afin de l'empêcher d'intervenir dans le duel de Vearn et Dai. Hyunckel et Maam en firent de même avec Myst-Vearn, laissant ainsi Dai et l'empereur du Mal seuls.

Fidèle à lui même, le héros s'inquiétait tout de même pour ses amis, car Myst-Vearn et Kill-Vearn sont les plus grands ramparts entre lui et Vearn. Mais il n'avait pas d'autres choix que de combattre le Dieu du Mal avant de les aider. Il s'addressa à son adversaire :

- Finissons-en vite, Vearn !!

- Tu t'inquiètes pour tes amis ??

ça commençait bien. Il avait tout compris de l'inquiétude du héros. Et ça, ça mettait Dai clairement à son désavantage. Prenant parti de cet avantage, Vearn tenta de le torturer moralement en exploitant cette faiblesse chez le jeune chevalier du Dragon.

- Il est peut-être vrai que d'apparence, ce combat semble assez égal. Mais j'en suis désolé pour toi. Tes amis ne réussiront pas à vaincre mes deux seconds.

Dai ne répondit pas. Bien sûr, il faisait confiance à ses amis, mais tout de même !! Le héros garda le silence. Vearn continua alors :

- Tu as déjà eu affaire à Myst-Vearn il me semble. Et votre équipe au complet a eu du mal à résister. Il en est de même pour Kill-Vearn. Tes amis n'ont aucune chance de les vaincre.

- Dans ce cas, rétorqua Dai en reprenant confiance en lui, je vais te vaincre pour ensuite aller les aider !!

En entendant cette réponse à laquelle il ne s'attendait pas, Vearn éclata de rire. Un rire à glacer le sang, mais Dai s'inspirant de la confiance en lui de Pop ne se laissa pas impressionné ! Lorsque le Dieu du Mal redevînt calme, il continua toujours amusé :

- En es-tu capable ?

- Tu devrais cesser de nous sous-estimer, Dieu du Mal !! lui hurla Dai.

- Si je me trompes tant, montres-moi la puissance que tu dis posséder !

Aussitôt ces mots prononcés, Dai dégaina son épée et se rua sur le Dieu du Mal. Celui-ci commença par invoquer Io afin de déstabilisé le héros. Dai évita l'incantation de justesse, et commença à charger son esprit combatif dans son épée, avant de se mettre en position pour lancer un Avan Strash.

- Trop lent.

Avant même que Dai ai eu l'occasion de lancer son attaque, Vearn projeta sur lui un peu de son esprit combatif des ténèbres. Dai n'eut pas le temps d'esquiver, et il se prit l'attaque de plein fouet. Le bruit de cette attaque attira l'attention de ses amis déjà très occuper par leur propres adversaires. Ils ne semblaient pas être en meilleure posture. De ce fait, Dai se releva tant bien que mal, les jambes engourdies par l'attaque du Dieu du Mal. Mais celui-ci avait eu le temps de se déplacer à l'arrière du héros. Dès qu'il le remarqua, Dai recula le plus possible afin d'éviter une autre attaque. Mais son adversaire ne fit pas le moindre geste qui s'apparentait à une offensive.

- Tu crois toujours avoir la moindre chance ?? demanda le Dieu des Enfers.

Dai hésita à répondre. Alors que lui était épuisé, son ennemi était dans une grande forme malgré son âge. Il continua :

- Ne t'inquiètes pas, tu ne mourras pas tout de suite.

- Pardon ?!

- Tu vas devoir assister à la X_X de chacun de tes amis, expliqua Vearn. Les uns après les autres crèveront devant tes yeux sans que tu n'ai la puissance nécessaire pour les sauver !!

- C'est faux, hurla le héros, tu les sous-estimes !! J'ai passé bien des combats à leurs côtés, et je peux te dire qu'ils sont plus forts que tu ne sembles le croire !!

- Observes par toi-même !! rétorqua Vearn. Observes dans quelle situation ils sont !!

Dai tourna les yeux vers ses amis. Pop avait le corps à moitié engourdi à cause du son de la flûte de Kill-Vearn, et Crocodin était gravement blessé aux niveaux des épaules, il n'était plus en mesure d'attaquer. Et ça n'allait pas mieux du niveaux de Hyunckel et Maam. Alors que la butôka faisait diversion, le guerrier attaquer avec les techniques du ciel, mais maintenant, tous deux étaient épuisés, alors que Myst-Vearn semblait inépuisable. Merde !! Ils n'avaient donc aucune chance ??

__________

Chapitre 2 : Blessures Douloureuses !



Le combat de Dai et Vearn s'éternisait. Dai ne parvenait pas à prendre le dessus sur son adversaire, mais celui-ci ne semblait pas vouloir en finir. Il jouait avec son ennemi. Pop était lourdement touché par la flûte de Kill-Vearn, et arrivait à grande peine à invoquer ne serai-ce qu'une incantation. Quand à Crocodin, il pouvait attaquer, mais avec difficulté à cause des graves blessures sur ses épaules. En les voyant comme ça, Hyunckel fit son possible pour en finir vite avec Myst-Vearn, mais celui-ci semblait inépuisable. Comment tué celui qui ne se fatigue jamais ?

Maam faisait diversion par derrière afin de laisser au guerrier une occasion d'attaquer avec les techniques du ciel. Il y avait malheuresement de grandes chances pour que ce soit les seules techniques capables de blesser Myst-Vearn ! Les deux combattants étaient tous deux éssouflés. Myst-Vearn prit la parole de sa voix calme :

- Vous avez l'intention de continuer ce petit jeu combien de temps ??

- Jusqu'à ce que tu meurres !! lui rétorqua le lancier à l'armure maléfique.

- Vous devriez maintenant pouvoir comprendre que ça ne marchera pas ainsi, êtes-vous si stupide ?

Le chambelant des ombres avait parfaitement raison. Depuis le début, ils attaquaient ainsi, et ils n'avaient même pas réussi à l'essoufler. Il fallait faire autrement, mais leur ennemi parvenait à esquiver ou à contrer la plupart de leurs attaques. Il s'addressa alors à Hyunckel :

- Je ne serais pas blessé avec un esprit combatif de la lumière comme le tien, je te l'ai déjà expliquer, non ?? Si tu t'obstines à n'utiliser que la force de la lumière, vous ne me vaincrez jamais !!

Le guerrier et la butôka gardèrent le silence. Myst-Vearn avait raison. Mais c'est le seul moyen qu'ils avaient.

- Ne devrais tu pas essayer de ré-utiliser la force des ténèbres, continua Myst.

Cette provocation était trop flagrante pour fonctionner. Hyunckel se retourna vers Maam et lui sourit de tel façon qu'elle comprit qu'il ne briserait pas la promesse qu'il avait faîte. Jamais plus il n'utiliserait l'esprit combatif des ténèbres ! Il en avait fait le serment ! À cette idée, la jeune fille sourit. Elle faisait entièrement confiance au guerrier pour ce combat.

- Tu devrais pourtant connaître ma réponse, Myst-Vearn, répondit-il, il n'en est même pas question !!

- Alors toi et ton amie mourerez aujourd'hui !!

Joignant le geste à la parole, Myst-Vearn utilisa sa technique d'esprit combatif des ténèbres : L'espace de pilonnage maléfique. Hyunckel et Maam furent immobilisés un court instant, avant que le guerrier ne brise cet espace avec l'éclair du ciel virtuel récupérant ainsi sa mobilité de même que la butôka. Celle-ci profita de l'innatention de Myst-Vearn pour attaquer sur le côté et lui porter un coup de pied sur le visage. Celui-ci recula d'un pas avant de se remettre en position, et de repousser la jeune combattante d'un coup de poing. Hyunckel profita alors du fait que l'attention de Myst-Vearn était focalisé sur la jeune fille pour attaquer.

- Crève, Myst-Vearn !!

Mais, malheuresement, le chambelant des ombres esquiva l'attaque de justesse et parvînt à priver le guerrier de sa lance d'un coup. Il utilisa alors rapidement le Toma Kugutsu Chô pour immobilisé le combattant. Celui-ci n'eut pas le temps d'esquiver, et sans sa lance, il ne pouvait pas se défaire de l'attaque. Hyunckel était fichu !!

- Il est grand temps que j'en finisses avec le traître que tu es, Hyunckel, continua Myst-Vearn.

Aussitôt dit, le fantôme concentra un peu plus son esprit des ténèbres afin d'être sûr que l'épeiste ne puisse pas s'en sortir. Le combattant ferma les yeux tandis que son ennemi utilisa alors la technique de ses doigts : l'index destructeur.

- Laisse moi reprendre tes mots : Crève, Hyunckel !!

Il s'élança alors, prêt à transpercer le corps immortel du guerrier maléfique de part en part, mais juste avant d'y parvenir .. Maam se mit en travers de l'attaque !! Lorsque le guerrier rouvrit le yeux, et qu'il aperçu la jeune fille devant lui encaissant l'attaque qui lui était destiné, l'épeiste ne put retenir un cri, le nom de son amie :

- Maam !!

Pris de surprise par cette intervention, Myst-Vearn relâcha son attaque. Le jeune homme se précipita alors vers son amie. Il s'affola à la vue de ses blessures. Elle avait évité que ses points vitaux soit touchés, mais son corps était transpercé de part en part au niveaux du ventre, elle perdait une grande quantité de sang. Le combattant s'agenouilla et releva le visage de la jeune fille contre lui en ne cessant de murmurer son nom !

- Maam, pourquoi ? Pourquoi ?

Préoccupé par l'état de son amie, Hyunckel ne vit pas Myst-Vearn se rapprocher par derrière. Lorsqu'il s'en aperçu, il prit la jeune fille dans ses bras tant bien que mal et s'éloigna. Le chef de la légion des ombres prit alors la parole :

- Combien de fois cette idiote va-t-elle m'empêcher d'en finir avec ce traître ??

Les paroles résonnèrent dans la tête du guerrier. Myst-Vearn avait raison. Si Maam était mortellement blessée, c'était à cause de lui ! Et ce n'était pas la première fois qu'elle s'était blessée pour le sauver !! Tous était de sa faute !!!

- Ce sera sans doute la dernière fois qu'elle te sauve la mise puisqu'elle va mourir aujourd'hui ! reprit Myst-Vearn de sa voix sans émotions.

Non, il n'était pas question qu'elle meure. Il devait empêcher ça, mais il ne pouvait rien faire !! Il reposa le corps de la jeune fille sur le sol, et serra son visage contre lui. Il devait faire quelque chose pour l'empêcher de mourir, mais quoi ?? Que pouvait-il faire ?? C'était sans issue ! À la pensée qu'il ne pouvait rien faire, les yeux du guerrier s'humidifièrent. Pourtant ça ne lui ressemblait pas !

- Hyun .. ckel ..

La butôka murmurait faiblement. Elle arrivait à grande peine à ouvrir les yeux. Le guerrier tenait sa main dans la sienne. Tremblante, la jeune fille fit des efforts énormes pour se redresser tout de même, mais elle ne faisait que perdre plus de sang. Aussi le jeune homme insista pour qu'elle se ménage. Elle accepta en entendant sa voix qui trahisait son inquiétude.

- Ne t'avais-je pas dit que vos mourerez tous les deux si tu n'utilisais pas ta propre force des ténèbres, Hyunckel ?? fit Myst-Vearn d'une voix provocante.

- Ordure, rétorqua le guerrier immortel tenant l'ombre fantômatique devant lui responsable des graves blessures de son amie.

L'inquiétude du guerrier se mua en colère après cette provocation. Et son regard changea quelque peu. À cette vue, la butôka reconnu ce regard. Un regard vitreux, haineux, qu'elle connaissait bien ! Mais elle ne voulait pas voir ça !! Non ! Non !!

- Non .. Hyun .. ckel .. Tu m'as .. promis ..

Ces mots resonnèrent en échos dans l'esprit du guerrier. Il n'en revenait pas. Il était vraiment sur le point de rompre sa promesse ?? Et encore une fois, elle l'a remis sur le bon chemin. Combien de fois devrait-il se tromper avant de mériter sa confiance ?? Le combattant baissa les yeux vers son amie.

- Tu y renonces ?? Fort bien, prépares-toi à rejoindre l'autre monde.

Les paroles que venait de prononcer Myst-Vearn réveillèrent l'épeiste. Alors que son ennemi s'apprêta à l'achever, Hyunckel repris la butôka dans ses bras et s'éloigna. La situation devenait encore plus compliquée pour lui et Maam. Alors que la jeune fille était mortellement blessée et le guerrier épuisé, Myst-Vearn ne semblait toujours pas flanché. Peut-être avait-il raison ? Peut-être moureraient-ils tous les deux ici ??

- Adieux.

Non !! Il ne fallait pas renoncé !! Si lui seul pouvait mourir, c'est une chose, mais il n'est pas question que Maam y passes aussi !! Il s'y refusait !! Il devait tenir bon !!
Le guerrier ramassa sa lance et contra l'index destructeur de Myst. Néanmoins, ils ne tiendraient pas longtemps, et la blessure de la jeune fille aux cheveux roses réclamait des soins au plus vite. Celle-ci invoquait Behoïmi sur elle-même, mais c'était nettement insuffisant pour survivre.

Le guerrier jeta un coup d'oeil du côté de ses alliés. Ça n'allait pas mieux, il ne devait pas éspérer d'aide des autres. En fait, ils risquaient de tous se faire éliminer à se rythme. Finalement, il n'avait pas d'autres choix, il appella le magicien :

- Pop !! Prévient les autres, il faut filer avec Lura !!!

Dai et Crocodin l'entendirent également et éloignèrent leurs adversaires du mieux qu'ils pouvaient. Le guerrier porta la jeune fille dans ses bras et rejoigna le magicien à son tour. Celui-ci palît en voyant la blessure de celle-ci.

- Pop, vite ! Lura !! fit le guerrier inquiet.

L'apprenti magicien acquiessa et invoqua son incantation. Dans un éclat de lumière, la petite troupe disparue.*

- Voulez-vous qu'on les rattrapes, Seigneur ? demanda Kill-Vearn en observant la lumière partir.

- Non, si nous n'avons plus d'ennemis, ce ne sera plus amusant !! répondit celui-ci.

Sur ce, l'équipe du Mal disparut.

____________

Pfuu, maintenant au dodo Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dai-no-daiboken.forumgratuit.org
 
On ouvre les yeux quand le pire arrive !!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on arrive en ville...
» [résolu] une porte, un chrono ... un event que je n'arrive pas à faire fonvtinner .
» Quand Émilie arrive en ville
» Des yeux clairs aveuglés de Lumière [Liucia]
» aide ^pour capturer le lagiacrus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dai no Daiboken - La quête de Dai :: Les Créations :: Les Créations :: Les Fan Fictions-
Sauter vers: